Les actionnaires de Numericable veulent racheter Completel

Publié le par Ludo

Article extrait de

Déjà propriétaires de Numericable, Altice et Cinven veulent se lancer dans les services pour professionnels. Les réseaux de Completel pourraient fournir une offre d'accès en dehors des zones câblées.

Après avoir consolidé le marché du câble en France, la paire de fonds d'investissements Altice et Cinven s'attaque au marché des professionnels en cherchant à racheter l'opérateur Completel. La société Altice B2B France, dont Altice détient 51 % et Cinven le solde, a en effet annoncé aujourd'hui avoir conclu l'acquisition de 21 % de Completel. En outre, la société pourrait, sous conditions, faire monter sa participation à 55 %, le 17 septembre au plus tard. En cas de succès de l'opération, Altice lancerait alors une offre publique d'achat simplifiée sur le solde du capital de Completel, dont 34,4 % est public. L'opération valorise l'opérateur 660 millions d'euros au total.

"Cela fait trois ans que je regarde le marché du BtoB, explique Patrick Drahi, président d'Altice. A partir du moment où vous avez le réseau, y mettre le plus d'activité possible a du sens", explique-t-il. Une logique qui vaut dans les deux sens. Ainsi, le réseau de Numericable pourrait servir à distribuer les offres de Completel dans des zones où ce dernier est absent. Et surtout, "Completel nous aidera à adresser les offres de Numericable à l'ensemble de la population française alors que les réseaux câblés ne couvrent que 40 % de la population". De quoi faire de Numericable un acteur national, capable d'adresser la même population que les FAI ADSL.

Régulièrement approché depuis plusieurs années, Completel avait jusqu'à présent repoussé toutes les offres qui lui avaient été faites. Ces dernières années, Bouygues Télécom, Neuf Cegetel, et Numericable avaient été éconduits. Cependant, l'opérateur aurait mandaté la banque d'affaires Morgan Stanley en juillet dernier pour trouver à se vendre, suite à une offre non-sollicitée. Valorisé 80 millions d'euros il y a quatre ans, Completel a depuis largement investi dans la fibre optique. La société a déjà connecté près de 4.300 bâtiments à son réseau, et 8.500 le sont à son réseau DSL, qui couvre 110 villes et 70 % de l'économie française.

En 2006, la société a enregistré un chiffre d'affaires de 233,3 millions, dont plus de 178 millions sur l'activité entreprise et 54 millions sur la vente en gros aux opérateurs et FAI. Un marché de gros en forte progression qui devrait représenter 30 % de son chiffre d'affaires en 2007, année où il compte réaliser près de 300 millions d'euros de chiffre d'affaires. Toutefois, Completel restait déficitaire en 2006 et affichait une perte nette de 37,7 millions d'euros. Le surplus d'activité que lui apporterait un contrat avec Numericable permettrait ainsi de mieux rentabiliser ses importants investissements réseaux réalisés jusqu'ici.
 

Publié dans Actualité

Commenter cet article