Cinven veut faire entrer un autre fonds au capital de Numéricâble

Publié le par Ludo

Article extrait de La Tribune et écrit par Isabelle Repiton


Plusieurs fonds ont manifesté leur intérêt pour une prise de participation. Cinven a engagé les banques d'affaires Rothschild et Morgan Stanley pour piloter le processus.

Le fonds britannique Cinven, qui détient 70% de Numericable, souhaite céder la moitié de sa participation dans le câblo-opérateur pour près de deux milliards d'euros. L'information, donnée par le quotidien Les Echos mardi, est confirmée de source proche du dossier.

Cinven souhaiterait à travers ce mouvement faire entrer un troisième actionnaire au capital d'Ypso, la holding coiffant Numericâble, codétenue à ce jour par Cinven et le fonds Altice de Patrick Drahi. Selon nos informations, il s'agirait de renforcer la structure des fonds propres du câblo-opérateur, afin de pouvoir le cas échéant mobiliser une puissance financière supérieure. En France, Ypso doit investir dans la fibre optique pour Numericâble et envisagerait des acquisitions dans le câble en Europe.

Une autre source citée par l'agence Reuters confirme l'information des Echos selon laquelle, plusieurs fonds ont manifesté leur intérêt pour la participation de 35 % et Cinven a engagé les banques d'affaires Rothschild et Morgan Stanley pour piloter le processus.

Selon les Echos, Providence, Carlyle, PAI, TPG, Blackstone, KKR et Permira figurent parmi les fonds s'intéressant au dossier. Completel, racheté cet été par Altice B2B France, dont Altice détient 51% et Cinven le solde, ferait également partie du périmètre de vente de l'ensemble, valorisé à cinq à sept milliards d'euros, ont également précisé les Echos.

Ni Cinven ni Numericable ne font de commentaire.

Publié dans Actualité

Commenter cet article