Alice: Iliad, Neuf, Câble ont fait offres indicatives-sources

Publié le par Ludo

Article extrait de easybourse.com
Olivier Hensgen, DOW JONES NEWSWIRES PARIS (Dow Jones)

Les opérateurs de téléphonie fixe Iliad (403591.FR), Neuf Cegetel (416607.FR) et le câblo-opérateur Numericable ont déposé auprès de la banque Calyon des offres indicatives de rachat pour la filiale française de Telecom Italia (TI), Alice France, ont indiqué à Dow Jones Newswires plusieurs sources proches du dossier.
Selon une source, les offres dépasseraient 800 millions d'euros.
Bouygues (12050.FR), qui avait officiellement indiqué regarder le dossier, n'a pour sa part pas fait d'offre, selon plusieurs sources proches du dossier, ce qui devrait l'exclure de la suite du processus de vente.
Les candidats sélectionnés par Calyon vont désormais étudier les due-diligence (audits préalables) d'Alice avant de formuler des offres fermes, qui pourraient être déposées "dans environ un mois", a indiqué une source.
Alice représente la dernière base d'abonnés disponible sur le marché français de l'internet à haut débit, désormais structuré autour de quatre acteurs - France Telecom (FTE.FR), Numericable, le consolidateur du câble français, Neuf Cegetel, en cours de fusion avec SFR, et Iliad, la maison-mère de Free.
A fin 2007, Alice comptait 901.000 abonnés ADSL (et plus de un million de clients au total). Moins de la moitié de ses abonnés sont dégroupés, ont précisé deux sources à Dow Jones Newswires. Les abonnés dégroupés, qui n'ont plus de lien avec France Télécom, sont plus rentables que les abonnés non dégroupés.
Alice reste fortement déficitaire. Le fournisseur d'accès a enregistré en 2007 des pertes opérationnelles de 191 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 394 millions d'euros. En 2006, les pertes d'Alice était légèrement supérieures, de 198 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 310 millions d'euros.
Du fait de ses pertes récurrentes, Alice détient un actif appréciable pour un opérateur bénéficiaire : ses pertes reportables, qui s'élevaient à 1,2 milliard d'euros avant la clôture de l'exercice 2007, selon deux sources proches du dossier.
Iliad et Numericable n'ont pas pu être joints pour apporter un commentaire. Bouygues Telecom n'a pas souhaité commenter. Neuf Cegetel a renvoyé aux déclarations récentes de son PDG Jacques Veyrat, selon lesquelles Neuf "fait partie des sociétés qui regardent".
Telecom Italia n'a pas souhaité commenter.
-Olivier Hensgen, Dow Jones Newswires; +33 (0)1 40 17 17 40; olivier.hensgen@dowjones.com

Publié dans Actualité

Commenter cet article