Orange conteste la fibre de Numericable

Publié le par Ludo

Article extrait de Ariase.com

Orange assigne Numericable sur l'utilisation de l'expression "fibre optique" dans ses plaquettes de promotion.

La fibre optique est sur le point de devenir le nouvel "eldorado" des fournisseurs d'accès à Internet. A ce titre, c'est aussi et surtout une nouvelle source de friction entre les opérateurs...

Une des premières joutes judiciaires liée à la fibre implique Orange et le cablo-opérateur Numericable. Le contentieux porte sur l'utilisation, jugée abusive par Orange, de l'expression fibre optique dans les publicités Numericable.

Question : l'offre "jusqu'à 100 Mbits" de Numericable repose-t-elle sur de la fibre ? Comme nous vous le précisons dans notre récent reportage, le cablo-opérateur modernise actuellement son réseau et tire de la fibre depuis son "backbone" jusqu'au pied des immeubles.

Numericable dispose donc d'une architecture FTTLA (Fiber to the last amplificator), basée sur de la fibre puis sur un câble coaxial jusque chez l'abonné. Et c'est justement sur ce point qu'Orange compte faire la différence. En effet, Orange propose, de son côté, une offre FTTH (Fiber to the home) reposant de bout en bout sur de la fibre.

En attaquant Numerciable sur ce terrain, Orange compte bien entendu réduire l'impact de la campagne marketing agressive du cablo-opérateur qui insiste largement sur la puissance que lui confère son résau de fibre optique.

Bref, Numericable communique largement sur la fibre optique et commence à monopoliser l'attention... D'un autre côté, le cablo-opérateur ne fait que remplir un vide béant laissé par Orange, Neuf et Free qui ne communiquent pas du tout sur leurs offres FTTH. Quoi qu'il en soit, si les appelations techniques et les architectures sont certes différentes, cela ne change rien pour l'internaute qui ne veut qu'une seule chose au final : une connexion très haut débit stable et puissante. Si les opérateurs commencent déjà à se chamailler sur les mots... cela ne présage rien de bon sur la mutualisation des fourreaux et de certains équipements à terme.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article