Noos-Numericable répond aux internautes

Publié le par Ludo

Article extrait de L'express.fr

Invité en chat sur 01net., le 8 février dernier, le président de Noos-Numericable a largement été interrogé par les internautes sur les problèmes du service clients du câblo-opérateur.

 

C'est dans une actualité plutôt électrique (*) que Philippe Besnier, président de Noos-Numericable, a participé à notrechat hebdomadaire, jeudi 8 février. Unchat visiblement très attendu par de nombreux abonnés, puisque des centaines de questions ont afflué chez notre partenaire technique CanalChat en à peine une heure. Beaucoup d'entre elles n'ont donc malheureusement pas pu être relayées.

 

Sans surprise, le dirigeant de l'opérateur câble a été largement questionné sur les couacs de son service clients :« Etes-vous conscient de la faiblesse de votre hot line ? »,« Des solutions en vue ? », « Serait-il possible d'avoir un service après-vente, un service commercial et un service clients qui répondent ? ».

 

Dans ses réponses, Philippe Besnier n'a pas nié ces dysfonctionnements :« Nous avons effectivement trouvé sur les systèmes informatiques environ 5 % de comptes à traiter » et affirme que des solutions sont en cours d'implémentation.« Nous avons rapatrié l'ensemble des données des abonnés Noos qui étaient gérées à Amsterdam sur nos systèmes en France », précise-t-il, avant de reconnaître que« du fait des changements en cours, l'efficacité n'est pas celle que nous souhaitons pour nos abonnés ».

 

Des clients dédommagés au cas par cas

 

Selon le président, trois mois seront encore nécessaires pour atteindre« l'objectif de qualité » de l'entreprise. Mais, interrogé par Blue sur l'éventualité de dédommager les abonnés en difficulté, Philippe Besnier se montre plus évasif :« En ce qui concerne les dédommagements, nous en faisons régulièrement en fonction de la situation de l'abonné ».

 

Egalement questionné sur les offres Noos-Numericable, Philippe Besnier a promis le lancement - plus tardif que prévu - d'un magnétoscope numérique HD d'ici à trois mois et a vanté les mérites du câble pour passer au très haut-débit par fibre optique.

 

Enfin, Philippe Besnier a fait le point sur l'état d'interconnexion des réseaux Noos et Numericable :« Nous avons créé un backboneinterconnectant les principales villes de France. » Tous les nouveaux programmes TV seraient désormais injectés à partir d'une seule tête de réseau nationale.

 

(*)Survenue le jour même du chat,le dépôt d'une plainte en justice par l'association Les Déçus du câble contre Noos-Numericable n'a été commenté par l'opérateur que le lendemain, 9 février. Dans un e-mail adressé à 01net.,il réfute toute plainte : « Les sociétés Noos et Numericable n'ont à ce jour connaissance d'aucun recours ou action intenté par M. Marcel Lacour, ou son association, à leur encontre. [Noos et Numericable] mettent ce jour en demeure Monsieur Lacour de cesser ses pratiques et déclarations injustifiées. (...) La société Numericable rappelle à ce titre qu'elle est accusée par Monsieur Lacour à Vitré de ne pas fournir notamment un service de qualité pour Internet et le téléphone, et souhaite préciser que ces services ne sont pas commercialisés dans cette commune, où seule la télévision est proposée en raison des caractéristiques techniques du réseau. »

La rédaction de 01net

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article