Le câblo-opérateur Numéricable - Noos sous surveillance

Publié le par Ludo

Article extrait de L'informaticien.com

La DGCCRF a décidé de sévir en mettant le câblo-opérateur Numéricable - Noos sous surveillance, suite à de nombreuses plaintes de clients, excédés par des services plus que décevants.

le début de l’année 2007, la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) a déjà reçu plus d’une centaine de plaintes contre le câblo-opérateur. Jeudi dernier, l’organisation a du convoquer le président de la société, Philippe Besnier, afin de lui exposer le mécontentement de ses clients, et pour trouver des solutions à ces problèmes.

 

La DGCCRF a souhaité des réponses rapides à ses demandes, sur 4 points bien distincts : la hotline, la qualité de service, la facturation et le traitement des réclamations. Fin mars, l’organisation a déjà planifié une vérification par mesure des progrès réalisés par le câblo-opérateur.

 

Rappelons que Numéricable - Noos est en ce moment dans une mauvaise passe. Plusieurs «manifestations» ont déjà eu lieu devant plusieurs de ses boutiques, le 24 janvier à Rennes, le 12 février à Paris dans le 19ème arrondissement, ainsi que dans l’agence de Champs-sur-Marne. Les députés s’en mêlent également : Marc Joulaud, député UMP, a quant à lui fustigé l’opérateur lors d’une question orale au gouvernement…

 

Numéricable a tout de même admis que 60.000 de ses clients étaient anormalement traités, et qu’il s’afférait à régler ces problèmes, à hauteur de 1.000 dossiers par jour.

Emilien Ercolani  

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article