Plan d'urgence chez Noos Numericable

Publié le par Ludo

Article extrait d'Ariase

Une conférence de presse présentant des mesures d'urgence sera organisée le 7 mars. Noos Numericable veut calmer les esprits et rassurer ses abonnés actuels et futurs.

 

Cerné par les dysfonctionnements techniques et administratifs, la grogne des abonnés et la DGCCRF, Noos Numericable annoncera des mesures spécifiques le 7 mars prochain

 

Simple hasard du calendrier ou pas, c'est en pleine crise que Noos Numericable achève sa réunion avec la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes. Un porte parole du cablo-opérateur affirme que les discussions ont porté sur "les mesures prises pour améliorer la qualité de service, pour apporter des solutions en termes de problèmes administratifs, notamment de facturation, les difficultés de traitement des réclamations et des demandes de résiliation et pour l'amélioration de la hotline".

 

Rappelons que Noos Numericable subit une forte pression médiatique initiée par de nombreux clients mécontents des prestations du fournisseur. Relayés par la presse, les récits d'abonnés excédés côtoient les actions judiciaires ou la mobilisation des associations comme celle des "Déçus du câble".

 

Le président de Noos-Numericable, Philippe Besnier, s'est engagé à traiter les "60 000 comptes clients pour lesquels il y a des couacs [...] en 2 ou 3 semaines". Ajoutant qu'il estime à 2 ou 3 mois la période nécessaire pour que tout s'arrange parfaitement, le PDG du cablo-opérateur souligne néanmoins que "la grande majorité de nos 3,5 millions d'abonnés sont satisfaits.

 

Les paroles ne semblent plus rassurer les abonnés qui attendent désormais des actions rapides et concrètes. La réunion du 7 mars devrait nous en apprendre plus sur le plan d'urgence que Noos Numericable va annoncer pour redresser la barre. En espérant que cela ne se traduise pas par des embauches supplémentaires de vigiles pour assurer la sécurité des agences commerciales.

François

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article