Les taux de résiliation des FAI français révélés

Publié le par Ludo

Article extrait de Génération NT.com

Dans la presse, les FAI annoncent régulièrement et fièrement le nombre des abonnés qu'ils ont su conquérir. Mais qu'en est-il du nombre de clients qui à l'inverse sont partis par mécontentement ou par dépit ? Mystère...

Les fournisseurs d'accès à Internet ont un point commun. Ils gagnent tous des clients et n'hésitent pas à en faire état dans la presse informatique. La bataille des chiffres bat son plein régulièrement. Et celui qui rassemblera le plus d'abonnés n'hésitera d'ailleurs pas à faire jouer en sa faveur de bons chiffres comme un argument commercial et comme signe de bonne santé et aussi un gage de qualité. On connaît la chanson.

D'autres chiffres par contre sont plus rares pour ne pas dire confidentiels. Ce sont ceux de la perte des abonnés, ceux-là même qui ont préféré plier bagage en résiliant leur contrat. Le taux de churn ( la perte de clientèle dans le jargon des FAI et donc la mesure de la stabilité de la clientèle des fournisseurs d'accès ) et variable et nous vous livrons les chiffres publiés par notre confrère Journaldunet.

On divorce plus chez l'un que chez l'autre

Free et Orange connaissent les taux le plus faible de Churn avec des pertes de 11 et 12 % de clients par an. Chez Neuf Cegetel, Club Internet et Noos Numericable, les clients ont été plus nombreux à quitter le navire avec des taux de 17 à 19%. Et le bon dernier de la classe est notre Alice qui a effrayé 20% de ses abonnés qui s'en sont allés chez la concurrence.

Tous connaissent donc des pertes de clients ce qui en soi est tout à fait normal. Pourquoi en effet rester chez un prestataire qui ne nous convient pas pour x raisons ? On ne quitte pas non plus ce prestataire par pur plaisir de voir ailleurs comment c'est. Les démarches de résiliation sont souvent ardues et beaucoup préfèrent baisser les bras en attendant que ça aille mieux.

Les chiffres de churn annoncés ne reflètent donc pas forcément la réalité des mécontentements qu'ont les abonnés vis-à-vis de leur FAI. A ce sujet, les dispositions prises récemment par le gouvernement devraient permettre de faciliter ces mouvements d'abonnés entre les acteurs du marché pour profiter des meilleures offres sans les contraintes. C'est là aussi que se trouve la liberté du consommateur.

Yannick.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article